Des vies transformées dans la région semi-aride du Brésil.

Des vies transformées dans la région semi-aride du Brésil.
Les gens ne migrent pas lorsque des problèmes locaux sont abordés. Écoutez l'histoire de Fabiano qui nous donne un aperçu des conditions climatiques difficiles, de la migration et de la relance de l'économie locale dans la région semi-aride du Brésil.
Video Duration: 
02:00
Creator: 
Fabiano vidal
Date: 
Lundi, juillet 27, 2015
Level: 
Youth
Description2: 

Je m’appelle Fabiano Vidal, un Brésilien vivant dans la région semi-aride du pays.

Pendant de nombreuses années, les habitants de notre région ont beaucoup souffert de la sécheresse. Le manque d'eau est un problème, mais il n'est pas lié au manque de pluie, mais à cause de ses précipitations irrégulières dans le temps et l'espace. La quantité de pluie est faible et l'évaporation est rapide. La majeure partie de la région semi-aride est couverte par Caatinga, une végétation unique de cette région du Brésil qui est composé d’une grande variété d’animaux sauvages et de plantes adaptées qui n’existent qu’ici.

Cette région a toujours été oubliée par le gouvernement, qui n'a pas investi dans les politiques publiques. Il n'y a pas eu suffisamment de possibilités d'emploi pour que notre population puisse survivre. Ils vivaient oubliés dans la pauvreté, la famine et sans aucune perspective.

En conséquence, les habitants de la région du Nord-Est ont émigré en masse vers le sud-est, allant vers de grandes villes comme São Paulo et Rio de Janeiro, fuyant les difficultés et à la recherche d’une vie meilleure, laissant leur patrie derrière eux. La plupart du temps, les mêmes habitants travaillaient dans la construction, aidant à ériger ces villes.

Mais au cours des 15 dernières années, je vois cette réalité changer.

Le gouvernement a commencé à mettre en œuvre des technologies de collecte de l'eau dans la région semi-aride, telles que des réservoirs de consommation et de production, des fosses souterraines et des barrages.

Cela a entraîné une transformation majeure dans la vie des habitants du nord-est du Brésil, ce qui nous a incités à rester dans la région. Nous avons maintenant commencé à produire notre propre nourriture, comme des légumes et des fruits, ainsi que l’élevage petits animaux comme des chèvres et des poulets. Toujours utiliser une production agroécologique sans pesticides pour respecter l'environnement. L’excèdent de production est vendu sur les marchés biologiques, ce qui génère un revenu supplémentaire pour aider aux dépenses familiales.

Ces actions ont transformé de nombreuses vies, assurant la sécurité alimentaire et nutritionnelle et générant des revenus dans notre région, offrant une meilleure vie et opportunités.

.

Traduit par Ahmed Fadhil Dawood (pendant le stage en tant qu'étudiant en linguistique et littérature, au programme de master en médiation et communication à la Vrije Universiteit Brussel).

Rating: 

Un cadeau pour Comundos

Pendant des années, Comundos a aidé des communautés éloignées, des écoles et des ONG dans le monde à s’intégrer dans le monde numérique. Nous faisons ceci de façon originale en utilisant l’éducation médiatique. Nous travaillons avec des ‘multipliers’ à qui nous enseignons à être critique et à utiliser la technologie communicative de façons pertinente. Pourrions-nous vous demander une contribution financière pour que nous puissions continuer à offrir l’opportunité aux personnes moins fortunées de raconter leurs ‘histoires inspirantes’ ?

Nous vous remercions d’avance !

Cliquez ici pour nous soutenir

Vous serez transféré vers le fond ‘Friends of Comundos’ géré par la Fondation Roi Baudouin.