Les centrales à charbon aux Philippines

Les centrales à charbon aux Philippines
Tant que de structures destructrices de l’environnement seront développées, nous ne pourrons pas dire que notre pays se développe.
Video Duration: 
02:13
Creator: 
Geral Jan
Date: 
Mardi, novembre 3, 2020
Level: 
Youth
Description2: 

Dans le village de Libertad, Kauswagan, une petite ville dans la province du Lanao du Nord, une centrale électrique à charbon de 540 mégawatts est en train d’être construite. Certains responsables gouvernementaux pensent que c’est la solution à la crise énergétique du pays et qu’elle créera plus d’emplois pour les communautés pauvres.

Cependant, le gouvernement n’a pas prévu l’impact environnemental et sanitaire négatif d’une centrale à charbon. D’autres pays ont déjà rejeté les centrales à charbon et se sont tournés vers les énergies renouvelable afin de disposer d’une source d’électricité durable et écologique. Mais l’entreprise continue à promouvoir les centrales à charbon qui produiraient de la fumée blanche. Même si elle est noire ou blanche, la fumée émet toujours du dioxyde de carbone.

Parce que nous faisons partie d’un groupe de résistance contre le charbon, certains membres de notre famille qui travaillaient dans la centrale à charbon ont été licenciés.

Les membres de notre groupe sont de la classe ouvrière, c’est pourquoi nous avons des détracteurs. Ceux qui nous critiquent disent que nous devrions être reconnaissants pour les nouvelles maisons inachevées sur le site de relocalisation. Certaines n’ont pas de plafond, des fenêtres manquent et il n’y a qu’une petite fosse septique pour quatre foyers. Pensez-vous que nous puissions aller aux toilettes confortablement ? Mmmh, je ne pense pas.

Nous n’attendons que la suppression de notre ennemi numéro 1 : la centrale électrique à charbon. Nous nous sommes donc joints aux mobilisations pour exprimer nos sentiments. Nous avons appelé les grandes organisations de la société civile pour nous aider à faire pression sur les législateurs provinciaux afin qu’ils élaborent une politique d’interdiction des centrales !

En ce moment, la loi passe en deuxième lecture.

Tant que de structures destructrices de l’environnement seront développées, nous ne pourrons pas dire que notre pays se développe.

Rating: