Le système de production intégré des légumes

Le système de production intégré des légumes
Avec des bonnes pratiques, nous atteindrons des objectifs ambitieux, à savoir une bonne production, de bons rendements et surtout une bonne santé.
Video Duration: 
03:14
Creator: 
Ali Ernesto Jaime
Date: 
Mardi, mars 8, 2022
Level: 
Youth
Description2: 

Je suis formateur à l'Ecole Familiale Rurale de Mueria, à Nacala-a-Velha, dans la province de Nampula. Actuellement, nous trouvons de grandes offres de légumes aux aspects défectueux, des fruits endommagés, des feuilles tachetées, jaunies et pourries. Cela est dû à la non application des bonnes pratiques au cours du processus de production des légumes.

Pour réduire ce fléau, il faut adopter un système de production intégré, en commençant par une bonne désinfection de la pépinière, à l’aide de plastique noir ou blanc (solarisation). Les plateaux sont désinfectés avec du chlorure de sodium à 2% et le substrat désinfecté par pulvérisation dans un fût. Utilisez des semences certifiées ayant un bon pouvoir de germination, des variétés résistantes aux conditions locales.

Avant de planter, nous fertilisons à l'aide de la bouse des vaches/fientes et recouvrons le tout, en utilisant du compost et du bio-fertilisant. Les quantités que nous utilisons dépendent des résultats de l’analyse du sol qui détermine le niveau de fertilité et le PH du sol.
En production, nous procédons à la scarification (pour permettre la pénétration rapide de l'eau), à l’élagage/taille pour éliminer les vieilles branches ou feuilles et la taille pour éliminer les fleurs précoces.

Pour contrôler et prévenir les ennemis naturels, il est nécessaire de pulvériser à l'aide d'insecticides biologiques fabriqués à base des plantes. Il est impératif d'avoir un plan de surveillance et de poser des pièges pour identifier les ennemis. Ceux de couleur jaune attirent et capturent les pucerons et les mouches blanches ; tandis que ceux de couleur bleue attirent les thrips et d'autres utilisent des phéromones.

L'eau utilisée pour l'irrigation doit être bonne et disponible. Le type d’eau dépend de la situation  économique du producteur/cultivateur. A la récolte, nous suivons des règles spécifiques, telles que l'utilisation du matériel et d'équipements désinfectés et une sélection de qualité.

Ainsi, en appliquant des bonnes pratiques, nous atteindrons des objectifs ambitieux, tels qu’une bonne production, un bon rendement et surtout une bonne santé.

 

 

 

Pour la traduction, merci à Benoit Birwe

Rating: 

Un cadeau pour Comundos

Depuis des années, Comundos aide les communautés isolées à travers le monde en leur enseignant la pensée critique, l'éducation aux médias et l'utilisation des technologies de la communication. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre soutien pour les ordinateurs, les traductions, les cours et la gestion des médias sociaux.

Nous vous remercions d’avance !

Cliquez ici pour nous soutenir

Vous serez transféré vers le fond ‘Friends of Comundos’ géré par la Fondation Roi Baudouin.