Je suis mécanicienne et après ?

Je suis mécanicienne et après ?
Aller à l'école pour les filles en Afrique signifie surmonter de nombreux obstacles. Comment votre organisation, entreprise ou service assure-t-il l'égalité des chances pour les filles?
Rating: 
Video Duration: 
02:40
Creator: 
Amy
Date: 
Jeudi, décembre 19, 2019
Level: 
Youth
Description2: 

Mariée et heureuse, Gnon est mécanicienne auto. Elle a son propre garage. Je raconte son histoire sur femmes et métiers.
En tant que fille, l’école était un privilège. La politique ´toutes les filles à l’école´, l’aida à avoir son certificat primaire.
Elle voulait apprendre un métier. Lequel ? Avec quels moyens ? Gnon a vendu à la criée, pour avoir de l’argent pour étudier et aider sa famille.

Mais elle voulait aussi résoudre les problèmes de son village. Le retrait des filles de l’école pour les mariages forcés, ou pour aider la maman à la maison.

Pourquoi Orou ou Ayi devraient-ils aller au collège et pas elle ?

Pourquoi Orou ou Ayi devraient-ils aller au collège et pas elle ? Son village étant un carrefour, les véhicules surtout les taxis passaient et souvent tombaient en panne. Le village n’avait pas de mécanicien.
Elle a choisi de réparer les voitures. Femme mécanicienne ? NON. Ça demande des forces et c’est salissant. En observant les mécaniciens venus travailler d’ailleurs, elle a beaucoup appris. Certains se moquaient d’elle, parce que c’est pour homme. Le garagiste Bio disait qu’une fille peut faire comme un garçon. Elle était en joie. Elle convaincu ses parents. Réparer les voitures apportera plus d’argent pour toute la famille. Son apprentissage a commencé avec Bio.

Elle voulait un diplôme professionnel. Elle a réussi son entrée au collège Don Bosco. Malgré les conditions défavorables pour une fille dans un « monde d’homme ». Regard des garçons, absence de toilettes pour fille, ignorance des professeurs en classe. Elle a foncé et montré ses capacités. Etre pauvre et étudier en ville, c’est rester chez un tuteur. Et beaucoup doivent supporter des violences et des injustices. Aidons les femmes, associons-les aux rencontres quotidiennes, accompagnons-les dans leur insertion sociale. Quotas aux femmes, bourses d’études, réduction frais d’études, tuteurs exemplaires.

Allez les filles, réalisez vos rêves !

Construisons ensemble un monde plus juste !

Messieurs à la casserole ! Mesdames au bureau !