Atelier sur le “récit numérique” en Afrique du Sud

Atelier sur le “récit numérique” en Afrique du Sud
Video sur l'atelier donné en Afrique du Sud
Video Duration: 
00:00
Creator: 
Els Broothaers
Date: 
Jeudi, mars 26, 2020
Level: 
Youth
Description2: 

Durant une semaine ensoleillée à Pretoria, 15 personnes de différentes organisations venues des quatre coins de l'Afrique du Sud se sont réunies pour une formation sur le récit numérique. Cette formation s’inscrit dans le « Cadre Stratégique Commun » des intervenants belges en Afrique du Sud, afin qu'on apprenne tous ensemble et pour renforcer la coopération entre les organisations.

Dans le cadre du parcours d’apprentissage, les participants apprennent à identifier et à développer des histoires inspirantes de changement dans leurs programmes, à soutenir les processus de suivi et d’évaluation au sein de leur propre organisation, et enfin à en savoir plus sur les bonnes pratiques dans le programme de chacun.

Mon histoire est celle de mon travail en tant que bénévole à la Croix-Rouge sud-africaine. Je propose mes services pour aider à rétablir les liens familiaux, ce qui comprend des services téléphoniques et des demandes de recherche de personnes ayant perdu le contact avec des membres de leur famille ou des proches.

Mon histoire concerne les communautés d’apprentissage professionnelles d'enseignants mises en place dans six écoles de Bloemfontijn, dont l’une était une école spécialisée.

Mon histoire est celle de la vie en tant qu'agent intérimaire en Afrique du Sud. Des syndicats sont créés et les agents intérimaires commencent à s’organiser.

Mon histoire concerne les orphelins et les enfants vulnérables de la province du Limpopo. Nous avons pour objectif d’aider à régler et de faire évoluer les problèmes sanitaires et sociaux au sein des communautés.

Mon histoire porte sur les maladies cardiovasculaires, la promotion de la santé et la sensibilisation. 

Mon histoire porte sur la façon de rendre notre environnement plus propre et plus sain. C’est une action menée par tous les acteurs concernés, les municipalités, l’industrie et le gouvernement.

Mon histoire est celle de la catastrophe naturelle qui s’est produite au Cap-Occidental en 1969. Nous venons de célébrer l’anniversaire de cet évènement en septembre de cette année. Elle a laissé des gens sans abris, des maisons ont été détruites et la vie de plusieurs familles a été ruinée.

Mon histoire concerne la gestion des déchets et de l’environnement dans la municipalité. Une initiative que la municipalité a mise en place.

Mon histoire est celle de la recherche-action. Une méthodologie qui est réfléchie et basée sur des données pour améliorer les pratiques professionnelles. Je vais donc vous faire découvrir le parcours passionnant de 15 fonctionnaires provinciaux qui ont participé à la recherche-action. 

Mon histoire concerne les détecteurs de fumée. Nous les installons dans les bidonvilles avec des bénévoles afin de sauver des vies.

Mon histoire est celle de la pédagogie sensible au genre pour l’éducation de chaque enfant.

Mon histoire est au sujet de la crise de l’eau que nous traversons dans la zone municipale de Bergrivier. Et la possibilité de faire face à la réalité du « jour zéro ».

Mon histoire est celle de mon parcours pour devenir un candidat au doctorat en microbiologie médicale.

Au cours de l’atelier, les participants ont acquis des compétences en matière d’éducation aux médias. Ils ont fait un brainstorming sur leurs sujets, puis ils ont écrit le texte et ont donné leur avis aux autres participants en petits groupes. 

Ils ont cherché des images et de la musique appropriées. Ils ont enregistré la « voix off ». Et ensuite, ils ont édité leur vidéo avec un logiciel libre d’accès. Après l’atelier, les participants réfléchiront à la manière dont ils pourraient mettre en pratique les compétences acquises grâce à l’atelier dans leur organisation.

Et les organisations chercheront des possibilités de collaboration et d’apprentissage supplémentaires. Alors, comment vais-je appliquer ces nouvelles compétences dans mon travail ?

Il y a plusieurs choses : l’une est le fait que, dans toutes les choses que nous faisons, les projets spéciaux sont en lien avec le développement communautaire. Pouvoir raconter l’histoire en utilisant des outils numériques et les compétences que nous avons acquises. Ainsi, notre capacité à communiquer des informations s’est améliorée, parce que nous savons maintenant comment trouver une histoire, la documenter, la raconter, et ce, dans un meilleur format.

Je vais mettre à profit les compétences que j’ai acquises aujourd’hui, en particulier à l’organisation où nous devons raconter les histoires du changement dans les différents contextes dans lesquels nous travaillons.

Nous travaillons avec des bénévoles, et ils travaillent avec des collègues. Ce que nous avons appris ici est très important et nous devons le partager. Par exemple, la façon dont on raconte nos histoires sous format numérique et l’enseigner à nos bénévoles et à notre personnel.

En dehors de cela, nous devons renforcer les compétences de nos collègues et des personnes avec lesquelles nous travaillons.

J’ai vraiment beaucoup appris sur les autres praticiens et les autres organisations qui nous ont rejoints dans ce cours. Venant du gouvernement local, il était très intéressant de voir comment fonctionne le secteur privé, et je me suis clairement rendu compte que je peux apprendre des choses d’eux et vice-versa. 

Rating: 

Un cadeau pour Comundos

Depuis des années, Comundos aide les communautés isolées à travers le monde en leur enseignant la pensée critique, l'éducation aux médias et l'utilisation des technologies de la communication. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre soutien pour les ordinateurs, les traductions, les cours et la gestion des médias sociaux.

Nous vous remercions d’avance !

Comundos - Banque Crelan
BE11 1030 2973 8248

Devenez un donateur mensuel